Avertir le modérateur

17/10/2007

Cela dépend du jeu que l'on veut

Les réactions de supporters Néo-Zélandais après le match contre la France m'ont choqué. Ces réactions sont véritablement inacceptables dans le monde du rugby, d'autant plus que Wayne Barnes n'a pas causé un déséquilibre décisif dans cette partie. Il faut savoir garder la tête froide rester vigilents sur ce type de comportements. Cela fait un moment maintenant que les arbitres sont contestés, et je pense qu'il ne s'agit pas de soutenir que l'arbitre n'a jamais tort. C'est par la communication avec les joueurs et la pédagogie envers un public toujours plus nombreux et novice que l'on évitera les dérapages. Pour l'instant, nous avons évité les dérives. Pour l'instant...

Lors de France-Angleterre, le plaquage dangereux de Dimitri Szarzewski n'était pas prémédité, et pas franchement dangereux. Il s'agissait plus d'un geste de maladresse, sans aucune intention de faire mal. Certains plaquages identiques n'ont as été sanctionné durant cette Coupe du monde, mais je pense que celui-ci méritait une pénalité. Un geste malheureux...

Le débat sur l'évolution des règles ne m'a pas plus interpelé que cela. Les arbitres n'écrivent pas la loi du jeu, ils ne font que l'appliquer et la faire respecter. Toutefois, il existe un réel problème autour des plaquages et des regroupements qu'ils entraînent. La règle n'est pas appliquée de façon harmonieuse, elle est compliquée et laisse de la place à l'interprétation personnelle du jeu de chacun. Il faut se demander quel rugby on veut? Des pick and go pendant 20 phases de jeu consécutives? Vous imaginez le résultat?! Une autre solution serait d'être le plus strict possible, en appliquant les textes de façon extrèmement sévère. Et dans ce cas interdire absolument les plongeons au sol et le bridging (se coucher pour protéger le ballon). Cela dépend du jeu que l'on veut...

Mais attention! Il faut se méfier de l'évolution des règles à tout prix, car elles se font parfois au détriment de la sécurité des joueurs, notamment quand elles veulent éclaircir le jeu (cf. le laxisme pour les nettoyeurs et les moyens employés lors des déblayages). Ou alors privilégier l'offensive à tout prix (cf. les passages à vides, tolérance sur laquelle on est d'ailleurs revenus, car on touchait là à l'essence du jeu).

 
medium_medium_jdume.5.2.jpg

Commentaires

Tu m'étonnes...Un en avant non sifflé aboutissant à un essai: n'a pas causé un déséquilibre décisif, qu'est ce qu'il vous faut?

Écrit par : charles dotry | 17/10/2007

@ Charles dotry...
et des 2 en-avants des "all blacks" contre 1 pour "les bleus".... sans compter toute les fautes pas forcéments sifflées !!! tu en pense quoi !!!
on va pas refaire le match... pas refaire l'histoire !!! arrêtons avec ça !!!!
Puis pourquoi toujours vouloir ressortir les points négatives.... dans une compétition.... quelques soit.... y a que ça qui vous fait jubiler ??!!!

Écrit par : Laurent | 18/10/2007

Les discussions des glandeurs devant là télé n'y feront rien l'arbitre fait partie du jeu et comme les joueurs peuvent commettre des erreurs.

Moi je suis plutôt footeux et je regarde l'arbitrage et les spectateurs du rugby avec envi. Vivement que le foot re-implante ces règles élémentaires du jeu dans des cranes décérébrés.

Écrit par : slaf | 18/10/2007

oui on ne refera pas le match, oui on peut se tromper, mais qu'on on se trompe on assume et on prend ses responsabilités, dédicace a Mr Barnes

Écrit par : a | 18/10/2007

La mauvaise foi a des limites:
Rapport officiel de l'IRB:
«Il y a eu clairement la passe en avant qui n'a pas été vue par les trois officiels sur le terrain, et l'arbitre doit prendre sa responsabilité pour ça. Il y a eu aussi deux pénalités non sifflées pour les Néo-Zélandais, l'une pour un talonnage à la main et l'autre pour un hors-jeu dans un ruck dans les dix dernières minutes, que le juge de touche aurait du lui indiquer», a précisé O'Brien.

Écrit par : Black | 19/10/2007

La France ne méritait pas de gagner ce match où elle a été clairement dominée du début jusqu'à la fin .
Tout le monde a vu l'en avant sauf ... les arbitres .
Je suis triste pour les Blacks puisque ce sont ces erreurs d'arbitrage qui nous ont fabriqué les Anglais en finale - s'il y avait une demi finale Blacks-Angleterre , je ne vois pas une ombre de chance pour les Anglais .

Écrit par : Tom | 19/10/2007

et ben heureusement que vous êtes un "ancien" arbitre international M. Dumé, parce que si l'on suit votre avis le "déséquilibre" le plus décisif du monde ne sera rien à côté de votre ego démésuré d' omnipotent sur le terrain. je m'addresse aussi aux petits malins comme "laurent" qui voient des fautes là où il n'y en a pas, et qui considèrent que même les fautes que la commission des arbitres reconnaissent ne jouent en rien sur l' issue du match. pas besoin de baratinages: deux pénalités évidentes délibérément non sifflées coutent 3+3= 6 points aux Blacks, puis l'essai marqué sur un en avant qui leur en coûtent 7. Au total 13 points gracieusement offerts pour l' équipe de France. Je suis d'accord que l'erreur est humaine, mais 13 points dans un quart de finale de la coupe du monde c'est abusé- l'arbitre n'est pas seul sur le terrain il y a aussi les juges de lignes.
Aucune autre équipe n'aurait réagi aussi dignement que les All Blacks après de telles tricheries abbérantes, et pour les spectateurs je comprends leur indignation, cette nation de seulement 4 millions d'habitants ne vit que pour le rugby, et voir leur équipe perdre non pas parce que leurs adversaires ont bien joué, mais parce que des arbitres sont incapables de faire correctement leur boulot doit être horrible.

Écrit par : lili | 19/10/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu