Avertir le modérateur

18/10/2007

«J'espère que Laporte n'aura pas Alzheimer»

Quand il y a une défaite, on est plus à même d’analyser la déroute du XV de France. Quand tu mets bout à bout tous les détails, les joueurs peuvent nourrir des regrets. Indiscutablement, la Coupe du monde a été mal gérée par le staff. Il fallait des certitudes pour atteindre un bien-être collectif. Au lieu de cela, l’encadrement a imposé un turnover perpétuel.

Je tiens tout de même à préciser que je ne suis pas contre l’équipe de France. J’aurais vraiment voulu qu’elle soit championne du monde. On est en droit de se poser des questions. Et je cherche juste à expliquer pourquoi je ne suis pas d’accord avec le système mis en place.

Pour ce match face à l’Argentine, je pense que les joueurs sont vraiment motivés. Il s’agit d’abord d’une revanche par rapport au match d’ouverture et aux cinq défaites consécutives contre les Pumas. Ensuite parce qu’il y a une troisième place en jeu. La décrocher, ce serait un moyen de rendre hommage et de remercier le public, qui les a toujours soutenus. Enfin, pour les joueurs eux-mêmes, c’est l’occasion de se faire plaisir. Depuis le revers face à l’Angleterre, j’ai le sentiment que les joueurs ont pris les clés du camion. Maintenant, ils ont une chance de se faire plaisir individuellement et collectivement. Se faire plaisir, ce n’est pas taper des chandelles. C’est développer un rugby aéré, avec beaucoup de volume de jeu. S’ils parviennent à battre l’Argentine avec la manière, ce sera un joli pied de nez par rapport aux divergences internes concernant la stratégie choisie par l’encadrement.

Après cette Coupe du monde, il sera temps de penser à tracer un bilan. Il est important que tous les toutes les institutions françaises se mettent autour d’une table pour repenser et moderniser le rugby hexagonal. Cela ne concerne pas que le XV de France. Il s’agit de savoir si on veut conserver le jeu à la française, si le championnat de France est compatible avec cette stratégie, si on mise sur la formation des jeunes, de quels moyens on dispose, etc. Le rugby français arrive à un moment charnière. On avait la possiblité de réaliser quelque chose de grandiose. Mais ce n’est pas un échec total : on doit profiter de ce formidable engouement populaire pour développer le rugby français, qui a une identité et un patrimoine riches à défendre.

Quand il sera secrétaire d’Etat au ministère des Sports, j’espère que Bernard Laporte n’aura pas Alzheimer. J’espère qu’il n’oubliera pas de rendre au rugby tout ce que le rugby lui a apporté.

medium_clamaison.15.jpg

Commentaires

bj,

Si je peux me permettre un point de vue contrariant légèrement le tien, il serait le suivant : je te suis sur la question de la gestion du groupe par le staff, qui est catastrophique.

Je suis d'accord aussi avec toi au sujet de la refondation des structures, qui ne sont pas adaptées au rugby d'aujourd'hui (nombreuses compétitions et matchs + exigeants). Par exemple, je verrais bien une coupe d'europe des provinces, car le Top 14 est faussé par le système actuel (tous les internationaux dans les clubs les plus riches d'europe)... La FFR aussi a besoin d'un gros coup de balais, voire d'ouvrir les fenêtres, et aussi éventuellement d'installer la lumière dans son bureau.

Par contre, méfiance au sujet du jeu a la française. Si j'attribue un mérite à Laporte, c'est d'avoir lancé pas mal de joueurs du Sud-Est en EDF. Et pour ça on s'en plaint pas... Alors jeu a la française, ok, mais rugby du Sud-Ouest, la non ;-)

Écrit par : ben6Z | 18/10/2007

Bonjour,
Ta dernière remarque pose question : "en France, que serait le rugby sans le Sud-Ouest ?" ou encore "Sans être trop chauvain, le jeu à la française n'est-il pas un doux euphémisme du jeu Toulousain ?" ou bien "ne doit-on pas prendre le meilleur du rugby des clubs français en H cup pour en appliquer les recettes au rugby français et dans ce cas la sélection de Laporte en tant que sélectionneur n'est-il pas finalement un second choix ?". Pour conclure disons que le rugby du Sud-Ouest ne cherche pas à donner des leçons à qui que ce soit mais se contente de gagner et en général avec la manière des titres. D'où la morale : "Rien ne sert de courir comme un lièvre sous les chandelles, mieux vaut trouver la touche et marquer des points.

Écrit par : tonton bebel | 19/10/2007

Monsieur Lamaison, ne souhaiteriez-vous pas tout cela uniquement parce que vous etes aigris de ce qu'est devenu votre carrière et surtout du fait que tout le monde vous a déjà oublié ? un peu ce que dénonce Michalak dans son interview dans l'équipe....

Écrit par : Meddie64 | 19/10/2007

Pour la nomination du futur entraîneur du XV de France, il ny'a pas de Direction Technique Nationale à le FFR ?

Écrit par : le Veilleur Fou | 19/10/2007

c'est qui lamaison?

Écrit par : sannolute | 19/10/2007

Je ne suis pas un expert en rugby techniquement parlant, cest toutefois un sport que je regarde aussi souvent que possible et que j'aime pour tout ce qu'il dégage.
Il me semble toutefois en effet que la polyvalence a ses limites et je pense que la dessus il y a eu quelques loupés durant cette coupe du monde et qu'il aurait fallu être clair la dessus pour que chacun connaisse clairement ses responsabilités et puisse les assumer. Maintenant décrier M.Laporte après une défaite, je trouve ça facile, il ne faut tout de même pas oublier qu'il y a de ça 4 mois tout le monde lui disait bravo pour le tournoi des VI nations. Il est certain que nous pouvons tous avoir des regrets suite à la défaite contre l'Angleterre car la France n'a pas joué son jeu et n'a pas suffisament créé lors de cette rencontre, mais est ce uniquement de la faute du sélectionneur? Je suis sportif et croyez moi que lorsque je m'aperçois que les directives données par le coach ne fonctionnent pas, et bien je m'assume et je prend mes responsabilités .

Écrit par : glider | 19/10/2007

Laporte , l'équipe de France lui a rapporté ( indirectement ) un paquet de pognon. C'était sans doute lui la "vedette" , le rugbyman en activité le mieux payé ! Qu'il en prenne dans la gueule maintenant parceque son boulot d'entraîneur ( 7500 Euros par mois quand même casqués par la Fédé et donc en particulier par vos licences) a été loin d'être à la hauteur , c'est un peu normal ! Pour le reste , ses "affaires" ou la Politique : RAB ! En dehors de cela , entiérement d'accord avec les analyses de Titou (beaucoup de joueurs de l'équipe de France pensent comme lui, mais préférent la fermer de peur des "représailles"...qui ont d'ailleurs existé bien avant Laporte !) ! Franchement entre nous , ces Anglais étaient trés largement à notre portée...
Derniére chose : quand je vois que le pére Lapasset va "pantoufler" à l'IRB aprés avoir réussi son coup et fait de cette derniére Coupe du monde a big pompe à fric , j'ai une pensée émue et pleine de tendresse pour Jacques Fouroux. Décidement l'ére du Professionnalisme , comme ils disent , c'est plus de mon époque...

Écrit par : Bernard | 19/10/2007

Les Argentins étaient fatigués, ils ne savaient pas s'ils pourraient avoir une équipe compétitive, bla, bla, bla,.

Aujourd'hui on sait que l'on nous a vendu une équipe avec date de péremption dépassée. N'a-t-on pas trompé aussi les joueurs ?

Quelle tristesse !

Le manager reste ! Même pas démissionnaire !

Écrit par : lio | 19/10/2007

HONTEUX,à tous les niveaux ,on nous a fait croire que cette équipe de France pourrait être Championne ,avec un système inexistant,des joueurs stéréotypés sur le terrain comme dans leur discourt,une solidarité,convivialité estompée.
Et on recomence ,Laporte...soucis fiscaux,Maso reconduit ,Dunyach président quelle mafia ce rugby soit disant pro.

Écrit par : Pinson | 20/10/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu