Avertir le modérateur

03/09/2007

Ça commence mal

Chers amis, vu de Vestiaires, vous savez, la pièce de théâtre sur le rugby que nous avons créée avec Nino d'Introna, l'agitation de ces derniers jours dans les villes concernées me parait bien tardive. Pour prendre l'exemple de Marseille, dont un reportage de france info de ce jour parle, en regrettant à quel point la visibilité du rugby est faible dans la ville et que même certains commerçants comparent avec la folie de la coupe du monde de football, je rappellerai pour mémoire que nous avons contacté les «représentants de l'organisation de cette coupe à Marseille» (notamment la chambre de commerce et ses représentants désignés) à la fin de l'année dernière et que l'organisation d'une représentation au théâtre de la Criée (qui était d'accord et qui participait même financièrement à cet accueil) a échoué pour...une affaire de 5.000 euros! On croit rêver! Et on se rendra compte que toutes les manifestations culturelles se résumeront en fait à des troisième mi-temps arrosées, à des sites de bodégas pour vanter la culture vinicole française, à des écrans géants et à quelques expositions... Quelle tristesse et quelle pauvreté d'imagination! Pour ces organisateurs, finalement, l'équation est la suivante : supporters = future viande saôule et abrutie. Je pourrai tenir le même discours pour les villes de Montpellier, de Toulouse et de Paris (A Charlety, ce qui est un comble).

Et l'on parle de culture-rugby, et les spots télé reviennent sans arrêts sur ses valeurs...

Et bien, messieurs qui décidez, (nous n'avons rencontré aucune femme lors de nos pourparlers), sachez qu'il y a aussi des supporters et des supportrices qui vont venir dans vos villes, qui auront envie d'aller au théâtre et qui ne trouveront pas grand chose (les saisons n'ont pas repris), alors que vous aviez un spectacle tout public, tout fait, et un peu plus élaboré que la simple mise en gobelets plastiques de pinte de bière... Mais peu être que votre culture à vous est à cette hauteur en fait....alors restez-y. Et merci à Lyon (1) de sauver l'honneur, voila une ville qui mérite d'être une capitale de la culture, elle sait diversifier ses propositions, et ceux qui viendront aux matches auront aussi le choix des sorties...

A bientôt,

 medium_michel.2.jpg

 

 

(1) Théâtre de la Croix Rousse, du 11 au 16 septembre

01/09/2007

Le rugby pour tous

20minutes.fr a constitué sa «dream team» de chroniqueurs, qui interviendront hebdomadairement sur ce blog, pour causer rugby avec sérieux et détachement, passion et amusement, sincèrement et librement.

Christophe Lamaison, dit «Titou», apportera son expérience d'ouvreur au pied magique et de héros de la Coupe du monde 1999, pour commenter le jeu et les joueurs du Mondial.

Mathieu Blin, talonneur au Stade Français et membre du comité directeur du syndicat des joueurs Provale, nous gratifiera de ses commentaires sans langue de bois, ceux d'un homme engagé et soucieux de l'évolution de son sport.

Benoît Hamon, eurodéputé socialiste passionné de rugby et membre du XV de France parlementaire, donnera ses impressions sur une compétition qu'il entend suivre le plus assidûment possible, malgré les contraintes politiques.

Michel Belletante, metteur en scène de théâtre, racontera le point de vue d'un artiste en tournée à travers la France, avec sa pièce «Vestiaires», sur les coulisses du rugby.

Joël Dumé, ancien arbitre international reconnu comme l'un des meilleurs juges du rugby au monde, fera un point régulier sur les évolutions des règles et du jeu durant la compétition.

Sébastien Fleuriel, sociologue au CERAPS de Lille II, reviendra sur ses travaux de recherche, à propos de la professionalisation du rugby et de ses conséquences. 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu