Avertir le modérateur

09/10/2007

Ils ont enfin pris le commandement

Je suis extrêmement content pour les joueurs. Surtout pour les "anciens" que sont Raphaël (Ibanez), Fabien (Pelous), Pieter (De Villiers) et "Domi" (Christophe Dominici), car c'est la deuxième fois qu'ils battent les Blacks en Coupe du monde. Je suis hyper respectueux d'une telle performance. Les Bleus ont remis les points sur les "i". Ils ont eu une forme de rebellion par rapport au premier tour, mais également par rapport aux consignes de Bernard Laporte. En première mi-temps, ils se sont rendus compte que s'ils respectaient à la lettre son schéma tactique rigide, ils ne pourraient jamais gagner ce match. En deuxième période, ils ont su prendre des risques et ça s'est traduit par deux essais. Les joueurs ont enfin pris le commandement. Juste avant le match, lorsque les joueurs ont défié le haka néo-zélandais, on sentait beaucoup de respect mais aussi un état d'esprit guerrier, du courage et de la solidarité. Les Français ont gagné la bataille psychologique.  

Lionel Beauxis? Son manque de compétition et de fraîcheur physique ont été flagrants. Malgré cela, je suis ravi qu'on ait enfin décidé de mettre un jeune à l'ouverture, un poste clé. J'espère qu'il sera reconduit face à l'Angleterre. On n'attend pas de lui qu'il soit aussi créatif qu'un Michalak. Du moins, pour l'instant. Il joue sur ses qualités et c'est déjà bien à 21 ans. A l'arrière, Damien Traille a été énorme. Il a été classique dans son rôle, mais il a parfaitement relancé au pied quand il le fallait.  

Pour la demi-finale, on peut supposer qu'il n'y aura que quelques retouches dans la composition d'équipe. Les joueurs alignés samedi ont grandi ensemble. Je ne vois pas pourquoi on ne leur ferait pas confiance. Ils ont créé un exploit. Maintenant, il faut aller au bout. Mais ce ne sera pas facile car l'Angleterre, comme la France, a engrangé un énorme capital confiance. Il ne faudra surtout pas faire référence aux deux victoires acquises cet été, lors des matchs de préparation. Il faudra surtout tourner la page du quart de finale face aux Blacks, le digérer psychologiquement. En 1999, on n'avait pas pu se préparer pour la finale face à l'Australie car durant toute la semaine qui avait suivi notre exploit en demi-finale, on avait dû passer notre temps à expliquer comment et pourquoi on avait battu la Nouvelle-Zélande. Cette fois, je suis sûr que des gars comme Raphaël, Fabien et Domi vont savoir faire rebaisser la pression et mobiliser tout le monde. 

 

medium_medium_clamaison.11.jpg

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu