Avertir le modérateur

05/09/2007

Le rugby professionnel en France: entre nostalgie et modernité

1. La professionnalisation du rugby ou la rhétorique du changement

 

S'il est une évidence assez largement partagée dans le monde du rugby, c'est bien celle d'une profonde mutation de celui-ci aussi bien aux plans national qu'international et en raison de son ouverture officielle au professionnalisme depuis 1995. Les termes qualifiant ces transformations ne trompent pas sur l'ampleur du phénomène : bouleversement et révolution attestent la fin d'un rugby amateur devenu désuet et marquent l'entrée dans une ère nouvelle composée d'échanges et de relations à la fois sportives et marchandes largement mondialisées. Ainsi à l'occasion de la coupe du monde 2003, le journaliste, Richard Escot dressait pour L'Equipe Magazine un bilan couvrant les cinq éditions de l'épreuve depuis 1987 en ces termes : «Au début était la mondialisation puis vint la commercialisation, la professionnalisation, et la préparation scientifique» (1). Dans le même temps, Frédéric Thérin, journaliste au Monde soulignait quant à lui que «L'organisation [de la coupe du monde de rugby 2003] a été gérée comme une entreprise» (2).

A l'échelle nationale enfin, les journalistes Jean-Pierre Dorian et Thierry Magnol livrent une radioscopie éloquente du rugby français dans un ouvrage intitulé L'argent secret du rugby et dont la quatrième de couverture annonce l'ambition des auteurs : «Comment ce sport, réputé pour son immobilisme, son snobisme, mais aussi pour sa générosité, ses extravagances, son anticonformisme et ses troisièmes mi-temps, parvient-il à rentrer dans la norme imposée par les lois de l'économie et du business?» (3)

«Rugby d'avant»/«Rugby d'après», une distinction restrictive

Amateur avant 1995, devenu professionnel par la suite, le rugby a considérablement changé, soit. Pourtant, focaliser les observations sur les transformations les plus manifestes conduit à ne lire et ne comprendre le rugby qu'à travers la notion de changement, érigée pour la circonstance en véritable rhétorique capable d'expliquer à elle seule tout ce qui s'y passe et tout ce qui s'y joue. Faire de la professionnalisation la clé de toutes les évolutions à partir de la saison 1995 incite à penser le jeu en termes de «rugby d’avant» et «rugby d’après». En France par exemple, le rugby serait traditionnel jusqu'en 1995 avec les qualités et les défauts propres à la notion, c'est-à-dire tout à la fois familial (le club comme communauté de référence), social (les dirigeants de club offrent des emplois aux joueurs) et festif (les fameuses troisièmes mi-temps) mais aussi paternaliste, immobile et en incapacité au sens littéral de s'adapter aux exigences économiques du moment comme le suggèrent les journalistes évoqués au-dessus.

Par contraste, l'après 1995 signerait l'ère de toutes les nouveautés, nouveaux dirigeants, nouveaux comportements, nouvelle donne économique, en bref l'ère de la modernité résolument engagée dans les affaires, professionnellement rationnelle mais peut-être aussi inhumaine et désincarnée. Selon le point de vue adopté par l'observateur, le couple d'opposition tradition/modernité peut verser soit vers la douce nostalgie d'une époque révolue et pourtant si riche au plan humain, soit vers la franche exaltation d'un rugby ouvertement tourné vers l'économie de marché et ayant mis un coup d'arrêt définitif aux rémunérations occultes et à l'hypocrisie latente des anciens. Si le rugby français a bien connu des changements structurels par la voie du professionnalisme, il convient cependant de s'interroger sur les raisons qui conduisent les observateurs à n'évoquer les choses quasi exclusivement que sous l'angle de la tradition et de la modernité car d’autres analyses sont possibles… 

 

medium_sfleuriel.3.jpg

 

 

 

-----------------------------------

  (1) Richard Escot, "1987-2003, ce que le mondial a changé", L'Equipe Magazine, samedi 4 octobre 2003, n°115, pp. 46-54.
  (2) Frédéric Thérin, supplément au Monde du jeudi 9 octobre 2003, p. 3.
  (3) Jean-Pierre Dorian, Thierry Magnol, L'argent secret du rugby. Paris : Plon, 2003. 


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu